Base de connaissance
Imprimer

Qu’est-ce que l’aliénation parentale?

C’est lorsqu’un des parents a des comportements aliénants, influençant l’esprit de l’enfant afin de favoriser chez lui le rejet injustifié et la désaffection à l’égard de l’autre parent.

Deux conditions doivent être présentes simultanément pour parler d’aliénation parentale dans une famille:

  • un des parents utilise des comportements aliénants, de façon injustifiée, afin d’exclure l’autre de la vie de l’enfant
  • ceci entraîne une détérioration de la relation entre l’enfant et le parent ciblé, voire une rupture de la relation

Il faut comprendre que l’enfant participe au phénomène d’aliénation parentale, bien malgré-lui. En effet, il peut croire que sa relation avec le parent ciblé est nuisible pour lui et observe des gains significatifs à être plutôt en alliance avec le parent aliénant.

Les comportements ci-après permettent d’identifier un enfant aliéné:

  • l’enfant dénigre un parent
  • pour expliquer ce dénigrement, il donne des raisons absurdes
  • il le fait avec un manque total d’ambivalence
  • il prétend que personne ne l’a influencé
  • l’enfant se présente comme le soutien, le «champion» du parent aliénant
  • il y a absence totale de culpabilité par rapport à l’exploitation ou à la «mise à mort» psychologique du parent rejeté son animosité s’étend à l’ensemble du monde du parent rejeté

Voici quelques exemples des troubles provoqués par l’aliénation parentale:

  • des difficultés à nouer des relations intimes
  • une faible confiance en eux-mêmes
  • un déficit dans la capacité de gérer la colère ou un conflit dans leurs relations personnelles
  • des symptômes psychosomatiques et troubles du sommeil ou de l’alimentation
  • une vulnérabilité psychologique
  • des relations conflictuelles avec les personnes détenant l’autorité

 

 

Précédent Qu’est-ce qu’un conflit de loyauté?
Suivant Que signifie l’obligation d’entretien?
Table des matières